lundi 5 décembre 2022
HomeCrimes contre le peupleChine : les masses se révoltent contre le régime social-fasciste

Chine : les masses se révoltent contre le régime social-fasciste

Le mercredi 23 novembre, d’importantes émeutes et heurts ont éclaté dans l’usine de Zhengzhou dans l’est de la Chine.

Cette usine surnommée «iPhone City» est le plus grand site de fabrication du groupe taïwanais Foxconn, le principal fournisseur d’Apple. Confrontés à une recrudescence de cas de Covid dans la région depuis octobre, les capitalistes ont ’’fermé’’ l’usine, la faisant tourner en circuit fermé et enfermant les travailleurs dans des dortoirs sous couvert de restrictions sanitaires. Malgré cela, les cas de Covid se sont multipliés au sein de l’utopie capitaliste qui, obsédées par le profit et l’échéance des fêtes de fin d’années, continue de confiner les salariés, faisant selon les témoignages cohabiter des ouvriers testés positifs avec des ouvriers testés négatifs, mettant ainsi leurs vies en jeu contre des salaires dérisoires.

Dès octobre les ouvriers se sont révoltés contre cette situation, et des images de vidéosurveillance dans lesquelles on voit des travailleurs s’évader de cette prison géante ont fuité.

Néanmoins la situation s’est encore dégradé récemment, et avant-hier (mercredi 23 novembre 2022), les milliers d’ouvriers se sont révoltés contre les salaires de misère et les conditions indignes aux cris de «défendons nos droits». D’importants affrontements ont donc éclaté, malgré les promesses d’une prime quotidienne d’environ 400 yuans (soit 54€) par jour de présence.

20 bus de police ont été dépêchés depuis la ville voisine pour réprimer les protestations, et de nombreux blessés ont été recensés des suites des heurts avec la police antiémeute. Ces derniers auraient aussi été gratifié d’une prime par Foxconn.

La situation reste explosive, alors que la compagnie taïwanaise propose dorénavant une prime réévaluée pour les ouvriers qui travaillent mais aussi une prime pour les démissionnaires.

En réaction, Apple a annoncé ce jour que la production de son iPhone 14 serait assuré en Inde et non pas en Chine. Les marchands de misère montrent par là leur vrai visage : bien loin de leurs pseudos-préoccupations autour des conditions de vie du prolétariat, ils ne recherchent en réalité que des travailleurs à asservir, et face à la révolte légitime des Masses préfèrent fuir des horizons qui leur seront plus paisibles et surtout plus rentables.

La Chine comme le reste des pays impérialistes, est traversée par de nombreux soulèvements spontanés des Masses, qui refusent de payer la crise des impérialistes et qui se lèvent pour s’opposer à ce système ubuesque et en fin de vie. Le prolétariat chinois montre une combativité à toute épreuve et rappelle à tous que l’oppression engendre la résistance – comme le disait le Président Mao : on a raison de se révolter contre les réactionnaires !

La crise guette le monde entier, et elle n’est pas due à la guerre en Ukraine, ni au Covid qui ne sont que des symptômes, mais bien au système capitaliste qui appauvrit et asservit les Masses, qui ne peuvent en réponse que se lever et renverser un système en bout de souffle.

Articles sur le même thème

Articles récents