lundi 20 mai 2024
AccueilChoix de la rédactionAppel international à l'action : "Celui qui n'a pas peur de mourir...

Appel international à l’action : “Celui qui n’a pas peur de mourir de mille coups ose désarçonner l’empereur”.

Le Comité de rédaction de Nouvelle Epoque a décidé de partager ici une traduction non-officielle de la déclaration d’appel à l’action de la LCI pour les combattants maoïstes indiens assassinés par le gouvernement réactionnaire. Vous pouvez trouver la déclaration originelle sur le site redherald.org à l’adresse suivante : https://redherald.org/2024/04/25/international-call-for-actions-he-who-is-not-afraid-of-death-by-a-thousand-cuts-dares-to-unhorse-the-emperor/

Vive la guerre populaire menée par le CPI (maoïste), vive les combattants héroïques du PCI (maoïste) qui ont trouvé l’immortalité !

Dans le contexte des élections réactionnaires du vieil État indien et de la campagne de boycott électoral menée par le PCI (maoïste), selon les informations rendues publiques jusqu’à présent, 29 combattants révolutionnaires ont été tués au Chhattisgarh. En tant que Ligue Communiste Internationale, nous saluons les masses et les combattants qui ont immortalisé leur martyre par une résistance héroïque.

En tant que Ligue Communiste Internationale, nous appelons à des actions internationals – du 26 avril au 4 mai 2024 – pour porter haut les combattants héroïques tombés au combat et défendre la guerre populaire en Inde !

Nous sommes fiers de considérer comme nos propres martyrs les combattants de l’Armée de Guérilla de Libération du Peuple (AGLP), qui sont tombés dans cette glorieuse lutte dans le cadre du mouvement communiste international.

Nous saluons sincèrement la direction et les cadres du PCI (maoïste), les combattants de l’Armée de guérilla de libération du peuple et les paysans pauvres qui soutiennent la guerre populaire menée sous la direction du PCI (maoïste) malgré l’agression brutale de l’État indien fasciste.

L’État fasciste indien a récemment intensifié ses attaques contre les zones de guérilla et a déclenché une vague de terreur contre les paysans pauvres avec l’aide des forces paramilitaires et de ses forces armées officielles. L’État fasciste indien a mené des opérations similaires dans le passé pour empêcher la guerre populaire des maoïstes. Mais à chaque fois, ces attaques contre-révolutionnaires ont été déjouées avec l’aide de l’Armée de guérilla de libération du peuple (AGLP) dirigée par le PCI (maoïste) et de la population locale, au prix de grands sacrifices.

L’État fasciste indien voulait obtenir des résultats par des vagues de terreur contre-révolutionnaire, en mobilisant d’importantes forces militaires et des collaborateurs de Sendra et Salwa Judum, au cours desquelles plus de deux mille indigènes ont été massacrés entre 2005 et 2009, puis par l’opération “Chasse verte” entre 2009 et 2017 pour écraser le PCI (maoïste). Après la défaite de l’opération Green Hunt, une nouvelle campagne contre-révolutionnaire, l’opération Samadhan a été annoncée en mai 2017 pour cinq ans, l’opération Prahar pour 2020-2021, mais à chaque fois le PCI (maoïste) a pu résister à ces vagues d’attaques contre-révolutionnaires avec le grand soutien du peuple.

En janvier 2024, l’État fasciste indien a de nouveau lancé une vague massive d’offensive militaire contre-révolutionnaire. Des milliers de policiers, de soldats et de paramilitaires ont été mobilisés dans les zones d’opération.

Dans un communiqué de presse daté du 1er janvier 2024, le bureau régional central du comité central du PCI (maoïste) a appelé à la sensibilisation du public et à la protestation contre le plan d’offensive contre-révolutionnaire de l’État indien appelé “Opération Kagar”. Le communiqué intitulé “Défaite de l’opération Kagar” indique que “lors des réunions auxquelles ont participé le Premier ministre de l’État indien, le ministre de l’intérieur, les ministres en chef, les chefs de police, les responsables des services de renseignement et les forces paramilitaires, il a été décidé de mobiliser toutes les forces pour l’anéantissement complet des maoïstes afin de créer une “Nouvelle Inde” d’ici 2047″, ce qui montre l’importance de l’attaque lancée par l’État fasciste indien.

Le 16 avril 2024, le prix élevé payé par les martyrs dans la lutte entre l’Armée de guérilla de libération du peuple et les forces de l’État fasciste indien nous montre que l’État fasciste indien n’atteindra pas ses objectifs cette fois-ci, comme lors des vagues précédentes d’opérations contre-révolutionnaires. Les combattants de l’Armée de guérilla de libération du peuple (AGLP) qui mènent une guerre populaire sous la direction du PCI (maoïste) et les masses opprimées et pauvres de la région vaincront cette vague de terreur fasciste à n’importe quel prix.

En tant que Ligue Communiste Internationale, nous réaffirmons, comme condition préalable à notre compréhension de la solidarité internationale, que nous soutiendrons la lutte héroïque du PCI (maoïste) avec tous les moyens à notre disposition et que nous considérons la guerre populaire en Inde comme notre propre lutte.

Nous condamnons fermement les opérations terroristes fascistes de l’État fasciste indien contre le PCI (maoïste), l’Armée de guérilla de libération du peuple et les peuples de la région. Nous appelons l’opinion publique révolutionnaire et progressiste à nous écouter et à nous soutenir.

LES COMBATTANTS DE L’ARMÉE DE GUÉRILLA DE LIBÉRATION DU PEUPLE (AGLP) SONT IMMORTELS !

VIVE LA GUERRE POPULAIRE MENÉE PAR LE PCI (MAOÏSTE) !

VIVE LE MARXISME-LÉNINISME-MAOÏSME !

VIVE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE !

Ligue Communiste Internationale
23 avril 2024z

Articles sur le même thème

Articles récents