lundi 5 décembre 2022
HomeCrimes contre le peupleInterview des Daltons : « trop d’incarcérations pour des broutilles, depuis trop...

Interview des Daltons : « trop d’incarcérations pour des broutilles, depuis trop longtemps dans nos quartiers ! »

Depuis plusieurs semaines, le collectif « les Daltons » défraie la chronique. De leur passage à l’émission Touche Pas à Mon Poste sur C8 aux déclarations de Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur, à leur propos, en passant par les dizaines d’articles les concernant, il est difficile de ne pas entendre parler d’eux.

Originaires du 8ème arrondissement de Lyon, les Daltons se sont fait connaître par le rap, les rodéos urbains et en envahissant la pelouse du stade de Lyon lors du match OL – Sparta Prague. Leur tenue jaune et noire, clairement identifiable et faisant référence aux Daltons de Lucky Luke, a contribué à leur popularité.

Les provocations à l’encontre de la police, et des autorités en général, font partie intégrante de leur stratégie de communication. De ce fait, les grands médias et les politiciens les présentent uniquement comme un groupe de « racailles écervelées ». La justice, quant à elle, se montre très répressive et expéditive. Ainsi, Many Gt, rappeur et membre actif du collectif des Daltons, a été condamné à neuf mois de prison ferme pour la réalisation d’un clip de rap contenant des rodéos urbains.

Pourtant, lorsqu’on écoute parler les membres du collectif dans les différentes interviews qu’ils ont données, notamment sur le plateau de TPMP, on se rend vite compte qu’ils ne sont pas les écervelés que médias et politiciens nous décrivent. Au contraire, les Daltons ont des revendications claires et un discours sensé, dénonçant notamment la situation difficile que vivent les habitants du 8ème arrondissement de Lyon.

Les Daltons sur le plateau de l’émission Touche Pas à Mon Poste

Afin de leur donner la parole, Nouvelle Époque a contacté le collectif, qui a accepté de répondre à nos questions.

Nouvelle Époque : Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes s’il vous plait ?

Les Daltons : Bonjour, nous sommes les Daltons, un mouvement rassemblant plusieurs habitants des quartiers du 8ème arrondissement de Lyon, ressentant le même sentiment commun : celui d’une répression abusive dans nos quartiers ainsi que des complications de vie depuis trop d’années.

Nouvelle Époque : Pouvez-vous nous en dire plus sur les problématiques de Lyon 8ème arrondissement ?

Les Daltons : Les problématiques du 8ème arrondissement de Lyon sont pour nous, déjà, la difficulté pour faire quoi que ce soit : association, travail ou autre… Tout est compliqué et prend un temp fou. Et cela sans compter les problèmes liés au quartier, comme l’ambiance pesante d’une police répressive. Pour réponse à tout cela, on a un maire écolo qui nous parle de faire des pistes cyclables quand la majorité des habitants sont à bout de nerfs pour des réels problème de vie.

Nouvelle Époque : Quel est votre ressenti face à l’enfermement de votre collègue Many Gt ?

Les Daltons : Notre réaction face à l’enfermement de Many Gt est de l’incompréhension. Cette incarcération est peut-être pour nous le truc de trop : trop d’incarcérations pour des broutilles, depuis trop longtemps dans nos quartiers. Et là pour un clip… Cela le prouve encore ! Many Gt est placé sous le régime de l’isolement, un mode de vie difficile pour un détenu. Cela n’a fait que nous booster dans notre « révolte ».

Nouvelle Époque : Vous multipliez les actions de communication, quel est votre objectif ?

Les Daltons : Notre objectif est de nous faire entendre. Si le maire et le préfet ne répondent ni par téléphone ni aux rendez-vous, on va se faire entendre de force.

Nouvelle Époque : Beaucoup de médias semblent vous prendre pour une bande d’écervelés, quel message aimeriez-vous leur faire passer ?

Les Daltons : Le message qu’on aimerait faire passer aux médias, c’est de bien faire leur boulot. De se renseigner sur un sujet pour justement pouvoir apporter au peuple un écrit vrai lui laissant le choix de se faire son propre avis sur l’affaire, plutôt que tenter de rediriger l’avis du peuple en tournant les articles de la manière qui leur semble la bonne.

Nouvelle Époque : Vous avez envoyé une lettre au maire du 8ème arrondissement de Lyon, lettre qui est restée sans réponse. Pouvez-vous nous dire quel en était le contenu ? Comment analysez vous ce silence des pouvoirs publics ?

Les Daltons : Le contenu était un constat de ce que nous ressentons et vivons avec une demande d’être reçus. Mais Mr le maire est apparemment plus occupé que le Président. Ses secrétaires nous ont dit, au mois de septembre, qu’il n’y aurait aucun rendez vous avant 2022. On a dû opérer de façon différente pour se faire entendre.

Nouvelle Époque : Dans certaines de vos publications, vous parlez du fait que tout augmente (l’eau, le gaz, l’électricité, etc) sauf les salaires. Est-ce une problématique qui vous touche vous ou vous proches ?

Les Daltons : Oui l’augmentation du prix de l’essence etc… nous touche comme elle touche tous les français. En plus des difficultés à trouver un emploi, à le garder, à payer toute nos charges, on nous rajoute la pression policière constante. Le maire, de son côté, n’en a rien à foutre et ne pense qu’à mettre des fleurs sur les ronds points. Il est temps de se réveiller à la mairie du 8ème !

Articles sur le même thème

Articles récents