lundi 24 juin 2024
AccueilLutte des classesLe CPES des Etats-Unis lance une pétition contre les frais injustes de...

Le CPES des Etats-Unis lance une pétition contre les frais injustes de Grand Lyon Habitat

Nous partageons ici la pétition du CPES du quartier des Etats-Unis (Lyon) qui nous a été envoyé par mail.

Madame, Monsieur,


Nous sommes nombreux et nombreuses, habitants et locataires, au quartier des Etats-Unis et de Mermoz à subir des charges abusives pour nos logements, le tout associé à des services et prestations médiocres. Et ceci dans un contexte de réforme des retraites qui va encore toucher principalement les classes populaires du pays, et donc nous habitants de quartiers populaires.

En effet, nous subissons les pannes incessantes de radiateurs, d’ascenseur, les
logements insalubres dans certains cas, les aménagements qui ne sont pas aux normes, les services insuffisants de nettoyage, le tout dans une situation d’inflation qui ne cesse de grimper.


En particulier, de nombreux foyers ne sont pas chauffés, alors que nous sommes en plein hiver. Nous trouvons extrêmement surprenant que des factures de chauffage de logement dits « sociaux » augmentent de façon si brutale, alors même que le chauffage est un problème central. Il est inacceptable que des systèmes de chauffage dysfonctionnent, voire ne fonctionnent pas du tout, alors que l’augmentation drastique des charges
concerne en premier lieu cette question.


Olivier Dassekian, directeur du pôle finances et gestion a tenté de nous faire croire que cette augmentation soudaine de ces charges était due à la crise énergétique causée par la guerre en Ukraine, mais le coût de celles-ci avait commencé à augmenter bien avant. Il y a de nombreuses raisons à la crise énergétique qui ne sont pas du ressort des habitants mais celui de la politique de l’Etat. De plus, les problèmes de chauffage sont dans le quartier monnaie courante depuis des années, si ce n’est des décennies. Pourtant, d’expérience, nous avons constaté que ni le siège de Grand Lyon Habitat, ni la mairie du 8ème ne semblent être touchés par cette crise.


La mobilisation des habitants a pu permettre des avancées, mais nous ne nous satisfaisons pas pour autant de cette situation. C’est pourquoi nous réclamons un ensemble de mesures qui permettraient de faire face à cette situation avec principalement la revendication numéro 1 :

  1. Un contrôle des charges étendu à tous les habitants, sans être obligé de
    passer par les comités de locataires ;
  2. Suspendre le paiement des charges le temps du contrôle ;
  3. Un blocage des charges, et en particulier le prix du chauffage pour tous ;
  4. La rénovation des systèmes de chauffage défectueux ;
  5. De la clarté sur les mesures de Grand Lyon Habitat dans le quartier ;

    Tant que nous n’obtiendrons aucune satisfaction à nos demandes, nous continuerons à nous mobiliser contre ces charges, et nous n’entendons pas nous arrêter, tout au contraire.

    Dans l’attente de votre réponse.

    Les locataires de Grand Lyon Habitat des quartiers Etats-Unis et Mermoz et le Comité Populaire d’Entraide et de Solidarité (Etats-Unis)
Exemplaire d’une feuille de pétition que va faire circuler le CPES. Source : Banque d’images Nouvelle Epoque
Articles sur le même thème

Articles récents