samedi 20 avril 2024
AccueilCrimes contre le peupleL’Héroïque Résistance Palestinienne brisera l’offensive sioniste et jettera les sionistes à la...

L’Héroïque Résistance Palestinienne brisera l’offensive sioniste et jettera les sionistes à la mer !

Au vu des derniers évènements en Palestine, et de l’accentuation de la Résistance principalement, le comité de rédaction de Nouvelle Epoque a décidé de partager le dernier communiqué de la Ligue de la Jeunesse Révolutionnaire (LJR).

L’année qui vient de s’écouler a été une année très prometteuse et encourageante pour l’héroïque Résistance Palestinienne et la lutte de libération nationale du peuple palestinien. En effet, elle a vu le développement, dans le feu de la lutte anticoloniale et antiimpérialiste, d’une unité nouvelle et supérieure de la Résistance Palestinienne sur ses différents fronts. Cette unité s’est notamment matérialisée au travers du développement de la Fosse aux Lions, une organisation qui pratique la lutte armée et qui rejette l’opportunisme et les guerres de factions, pour mettre en avant l’unité sous le drapeau palestinien et le fusil. Ce bataillon de la jeunesse de Naplouse a servi d’exemple à toute la jeunesse de Palestine, de Jénine à Tulkarem, ou existent maintenant des bataillons regroupant divers factions dans l’unique objectif de servir le peuple et de vaincre le colon.

Cette unité se matérialise aussi par la coordination des différentes factions de la Résistance à Gaza, à travers la Chambre Conjointe des Opérations qui coordonne les opérations militaires sous la direction du Hamas. Une banderole explicite, au carrefour Saraya de Gaza, à été déployé par le Hamas, il y a une semaine, avec le slogan de Saleh Al-Arouri, le numéro 2 du Bureau Politique du Hamas, portant la mention suivante: « Nous sommes tous dans une seule organisation appelée organisation du peuple palestinien. ».

La crise générale de l’impérialisme pourrissant touche l’entité sioniste de plein fouet. Miné par ses contradictions internes qui se manifestent politiquement, notamment à travers la contestation par une partie de la société de la direction actuelle de l’État, l’entité sioniste se retrouve donc ainsi fragilisée. Depuis plusieurs mois, des manifestations rassemblant des dizaines de milliers de personnes ont fréquemment lieu pour protester contre la réforme de la Justice qu’a mis en place le criminel Netanyahu et son gouvernement. Des colons affrontent des colons, des Juifs affrontent des Juifs ; un éminent intellectuel à évoqué récemment l’idée d’une séparation d’Israël en deux Etats, démontrant ainsi que même l’idéal sioniste arrive en fin de parcours. Une partie, certes très mineure, en vient même à adopter un discours anticolonial, accentuant ainsi la crise interne, la crise de régime de l’entité sioniste. En réponse à ceci, les conservateurs religieux, ultraorthodoxes, prennent de plus en plus d’influence et de pouvoir, et nul ne peut écarter l’idée d’un coup d’Etat de l’armée soutenu par les religieux dans les années à venir, si la situation continue à se détériorer aussi vite.

Cela a évidemment un impact sur la lutte du peuple Palestinien, fer de lance de la lutte anti-impérialiste mondiale, et sur l’axe de la Résistance, qui se renforce continuellement et se tient prêt à une augmentation du conflit pour chasser les colons de toute la Cisjordanie, puis de la Palestine.  Ce développement de la lutte en Palestine est une évidence pour quiconque analyse la situation et cette dernière ne peut être détachée de la crise général de l’impérialisme.

Ce développement intense se manifeste de différentes manières. Principalement par l’augmentation de la quantité et de la qualité des attaques menées par la Résistance et par l’unité de l’axe de la Résistance, rassemblant les forces Palestiniennes, le Liban, l’Iran, et la Syrie. Nous assistons à des attaques armées quotidiennes en Cisjordanie, avec un nombre d’attaques étant plus nombreuses et meurtrières depuis la seconde intifada. La Résistance en Cisjordanie à débuté un programme de production et de lancement de roquettes, avec plusieurs essais prometteurs, ce qui rendrait donc inefficace le système du Dôme de Fer, l’un des atouts principaux de la défense sioniste. La Résistance à également développé ses unités de génie, avec des explosifs artisanaux et, récemment, de qualité militaire, permettant ainsi de piéger les engins ennemis et de les détruire. Ces dernières semaines, des raids massifs engageant des centaines de soldats ont été effectués contre Jénine, Tulkarem et Naplouse mais leur objectif d’annihiler la Résistance s’est soldé par d’écrasantes défaites. En réaction, l’occupation sioniste est devenue toujours plus barbare, les attaques de colons et les assassinats perpétrés par l’armée d’occupation toujours plus nombreux. Mais le peuple Palestinien est résilient, sa cause est juste et ses combattants déterminés. Ainsi, donner leur sang pour leur peuple et leur terre ne les effraie pas, et l’ennemi colon se trouve désemparé face à ceci.

Récemment, « l’opération Huwwara » a brisé la confiance des colons sionistes, lors d’une attaque menée par la Résistance où deux colons ont été liquidés en pleine journée. Quelques jours plus tard, un autre colon a été liquidé dans une autre ville. Ces actions héroïques ont frappé l’entité sioniste en plein cœur, prouvant ainsi que tous leurs plans pouvaient être déjoués par la Résistance, et qu’aucun colon ne serait en sécurité tant que l’entité sioniste n’aura pas été abattue, et que le peuple palestinien n’aura pas récupéré sa terre, de la mer au Jourdain. En représailles, car le développement de la révolution amène immanquablement au développement de la réaction – acculée et se sachant condamnée, et qui donc se bat avec acharnement -, les sionistes ont annoncé lancer un plan d’assassinats ciblés de figures dirigeantes de la Résistance, en particulier le Cheik Saleh Al-Arouri, second du Hamas et fondateur des brigades Al-Qassam, mais aussi les commandants Ziyad Al-Nakhala et Akram Al-Ajouri, Secrétaire Général et dirigeant important du Jihad Islamique et figure de l’unité de la Résistance pour laquelle ils luttent depuis plus de trois décennies.

Loin de calmer la Résistance, ces menaces l’ont encore porté à un niveau plus élevé. Saleh Al-Arouri, depuis le Liban, explique dans une interview daté de fin août, le lendemain des menaces : « il est désormais clair que tous les partis régionaux et toutes leurs composantes ont toutes les raisons, la volonté et tous les intérêts pour qu’il y ait une grande guerre régionale. » 

Plus : le Hamas déclare que « Sachant que toutes les parties sont prêtes et disposées, un assassinat de l’un des leaders de la résistance suffira à déclencher une telle guerre régionale ». Saleh Al-Arouri prédit même l’effondrement de l’économie puis de l’armée sioniste, et la mise en place d’un plan militaire qui forcera les sioniste à quitter la Cisjordanie et a stopper les projets de colonies dans la région. « Dans trois ans le problème sera résolu ».

Face à ceci, le gouvernement compradore de la soi-disant « Autorité Palestinienne », corrompue et soumise aux intérêts sionistes, avec à sa tête le traître Mahmoud Abbas, a accentué sa collaboration avec l’entité sioniste, en menant de grandes campagnes d’arrestations dans toute la Cisjordanie. Face à son déclin, et l’hostilité grandissante de la population contre elle, l’AP n’existe que grâce au financement par milliards de dollars du régime sioniste, qui se sert d’elle pour entraver les plans de la Résistance. Mais cette dernière ne se laisse pas faire et des manifestations et affrontements ont eu lieu contre cet organisme de collaboration. Là aussi, nous nous trouvons face à un marqueur de l’époque. Et celle-ci n’est plus aux négociations ou redditions, mais bien au développement de la lutte armée ! Ainsi, la lutte des masses de Palestine a non seulement brisé l’offensive sioniste et se transforme en véritable contre-offensive, en raz-de-marée de la résistance, qui submergera immanquablement les forces de répression sionistes. De plus, les masses de Palestine et leur direction, la Résistance Armée, avant-garde des masses du monde arabe, menacent d’embraser l’ensemble du Moyen-Orient contre l’impérialisme. Derrière les organisations anti-impérialistes armées qui combattent Israël, se trouvent l’immense poudrière de la misère causée par l’impérialisme et le colonialisme et la volonté de lutte des masses contre leurs propres gouvernements pourris. Les prochains mois et années seront cruciaux et quelque soit le dénouement, nous devons continuer à lutter pour développer en France une marée de soutien à la lutte de libération nationale du peuple de Palestine.

Rappelons ce que nous disions dans un communiqué précédent au sujet de notre campagne de soutien à l’héroïque Résistance Palestinienne : « La Résistance se développe, et cette dernière comporte deux aspects principaux. Le premier consiste dans la lutte armée même contre le colonisateur, la Résistance étant en définition cette pratique. Le second et essentiel, consiste au soutien des masses à ce premier aspect, nous pouvons le définir comme le courant d’opinion favorable à la lutte armée qui permet une adhésion idéologique, et une matérialisation pratique de cette dernière pour la faciliter et la rendre possible. Ces deux aspects indissolublement liés aux garantis de la victoire sont à soutenir de toutes nos forces. Nous ne sommes pas en Palestine, nôtre rôle premier est donc de développer la Révolution Socialiste dans notre Etat pour soutenir encore plus la Palestine, au nom de l’internationalisme prolétarien. Mais en parallèle de cela, nous devons œuvrer à soutenir matériellement les forces résistantes donc la Résistance, et il nous faut pour ceci lier les masses prolétariennes de France avec celles de Palestine. »

La lutte du peuple Palestinien et ses développements servent la Révolution Prolétarienne en France, et inversement, en développant la Révolution Prolétarienne en France, nous développons nos capacités à soutenir matériellement la Résistance Palestinienne et à attaquer l’impérialisme français, grand soutien du sionisme. Nos cœurs battent avec ceux du peuple Palestinien et particulièrement sa jeunesse qui permet de rendre possibles les grands évènements qui se profilent. Jamais la lutte du peuple Palestinien ne sera vaincue : l’impérialisme est un tigre de papier, et l’héroïque Résistance Palestinienne portera assurément les coups nécessaires pour le décapiter. Assurément, l’idéal sioniste s’effondre et la Palestine vivra et vaincra !

Vive l’héroïque Résistance Palestinienne!

Vive la lutte armée du Peuple Palestinien !

Vive la Révolution Prolétarienne Mondiale !

Le Bureau National de la Ligue de la Jeunesse Révolutionnaire le 04/09/23

Articles sur le même thème

Articles récents