mercredi 24 juillet 2024
AccueilLutte des classesLyon : Succès de la grande manifestation annuelle pour la libération de Georges...

Lyon : Succès de la grande manifestation annuelle pour la libération de Georges Abdallah

Nouvelle Epoque propose un retour vidéo sur l’évènement disponible ici.

Samedi 15 juin, la Campagne Unitaire pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah (CupLGIA), le Collectif 69 de Soutien à la Palestine et la Ligue de la Jeunesse Révolutionnaire (LJR) organisaient la manifestation nationale pour la libération du prisonnier politique, combattant communiste pour la libération de la Palestine Georges Abdallah, et en soutien à 2 activistes de la LJR qui passaient en procès le 18 juin dernier. Il leur est en effet reproché d’être rentrés sur la pelouse du stade de l’Olympique Lyonnais en portant un drapeau de la Palestine et un t-shirt à l’effigie de Georges Abdallah le 7 octobre 2022. Ils ont d’ailleurs été condamnés pour cela par la justice, à 1125 euros chacun d’amende, 3 ans d’interdiction de stade ainsi qu’une inscription au casier judicaire.

Ce sont plusieurs milliers de personnes qui ont répondu à cet appel signé par plus de 110 organisations politiques françaises et internationales, et qui ont défilé entre Sans-Soucis et la place des Terreaux, traversant une grande partie de la capitale des Gaules, en plein cœur de son centre-ville.

Après une prise de parole d’un organisateur de la LJR, cette manifestation, la plus massive depuis de nombreuses années rassemblant plus de 3000 personnes dans le cadre de la campagne pour la libération de Georges Abdallah, s’est élancé sous un soleil de plomb.

Capture d’écran vidéo de la prise de parole d’un organisateur

En tête défilait un cortège anti-impérialiste, groupé derrière les banderoles unitaires et celle de la CupLGIA. Composé de la Fosse aux Lyons, de la Ligue de la Jeunesse Révolutionnaire, des Jeunes Révolutionnaires, de la Cause du Peuple, de la Campagne Unitaire, du Cap Bordeaux, Tharwa Marseille, Action Antifasciste Paris Banlieue et de nombreuses personnes mobilisées. Des militants révolutionnaires et propalestiniens d’Autriche, d’Allemagne et d’Espagne étaient également présent. Ensuite suivait un cortège du Collectif 69, co-organisateur. En avant-dernière position, nous avons retrouvé un cortège de Urgence Palestine. Pour fermer la marche, un cortège pour la Kanaky s’était constitué.

Tout au long de la manifestation, les membres du cortège anti-impérialiste ont réalisé des collages, des graffitis, ont déployé des banderoles, ou encore ont réalisé des animations spectaculaires à grand renfort de fumigènes.

La présence de syndicalistes de la CGT fut salué, notamment les syndicalistes de l’UL du Mirail de Toulouse. Il fut rappelé le rôle important des syndicalistes durant la bataille des retraite et dans ce cadre la un soutien fut apporté à Jean-Paul Delescaut ainsi qu’à Timothée Esprit, dont nous avons parlé dans un article précédant.

De nombreux mots d’ordre combatifs ont été scandés, rappelant la lutte du combattant Georges Abdallah ainsi que celle du peuple palestinien : Georges Abdallah n’a jamais abdiqué face à la réaction, n’est jamais revenu sur son engagement, n’a jamais franchi la ligne rouge de la trahison. Et comme lui, le peuple palestinien, derrière son avant-garde combattante de la Résistance, ne portera jamais le drapeau blanc de la capitulation !

Une fois la manifestation arrivée sur la place des Terreaux, de nombreuses organisations ont pu réaliser des prises de parole qui ont permis de continuer à politiser cet important évènement. La CUpLGIA a ainsi lu une puissante déclaration de la main de Georges Abdallah lui-même, remettant au cœur de la situation actuelle au Moyen-Orient la question de la lutte anti-impérialiste, face à l’Etat sioniste et face à l’impérialisme hégémonique yankee.

Le Collectif 69 aussi a pris la parole, pour continuer à dénoncer le génocide en cours, comme il le fait dans un travail acharné depuis plusieurs années et encore plus depuis le 7 octobre et l’offensive palestinienne.

Un membre de la LJR a lu une déclaration du centre Tanweer sur Georges Abdallah au cours de laquelle le centre Tanweer, un centre social de Naplouse pour lequel une levée de fond est réalisée pour la deuxième année consécutive, déclarait sa fierté envers Georges Abdallah, et soin soutien inébranlable et sans faille face aux plans d’assassinat des impérialistes.
Le CAP Bordeaux aussi a réalisé une prise de parole très applaudie, ainsi que Rami Shaath.

Interview d’un militant de la Campagne Unitaire. Crédit vidéo : Nouvelle Epoque
Interview d’un militant du groupe “la Fosse aux Lyons”. Crédit vidéo : Nouvelle Epoque

Par cette « marche de combat », les manifestants ont mis à mal les plans de la réaction. En effet, malgré les longs délais de la préfecture pour autoriser la manifestation, le parcours validé la veille, malgré les multiples provocations policières tentant de faire dégénérer la manifestation, cette dernière s’est déroulée jusqu’à son terme, mettant en avant la Résistance Nationale Palestinienne et Georges Abdallah, l’un de ses combattants, au cœur de la 2e métropole de France, une capitale européenne d’une des principales puissances impérialistes et regroupant plus de 3000 personnes derrière ses mots d’ordre clairs et unitaires.

Alors que la Résistance Nationale Palestinienne continue de repousser les assauts génocidaires des impérialistes et des sionistes avec un courage et un dévouement immense, il est important de continuer à développer un large front uni de soutien à la lutte anti-impérialiste, principalement pour abattre les intérêts de l’impérialisme de l’Etat français et dans le cadre du développement de la révolution prolétarienne mondiale.

Palestine vivra et vaincra, libérons Georges Abdallah !

Articles sur le même thème

Articles récents