lundi 20 mai 2024
AccueilLutte des classesRetour sur la rentrée syndicale du 13 octobre

Retour sur la rentrée syndicale du 13 octobre

Le comité de rédaction de Nouvelle Epoque a décidé de publier un reportage photo sur la journée de mobilisation syndicale du 13 octobre.

Le 13 octobre marquait la rentrée de lutte de la classe ouvrière, et le retour des mobilisations syndicales.

Après une première moitié d’année marquée par une lutte des classes féroces, qui a mobilisé toutes les franges du prolétariat (la classe ouvrière organisée avec la bataille des retraites, les quartiers populaires avec les soulèvements de juin, et la petite-bourgeoisie progressiste avec les soulèvements de la terre et Sainte-Soline), l’enjeu était de taille pour les centrales syndicales comme pour le gouvernement. Des deux côtés, il s’agissait de montrer les muscles et de montrer sa force.

Les correspondants locaux de Nouvelle Epoque ont pu suivre cette journée de mobilisation particulière, se déroulant une semaine après l’offensive de la Résistance Palestinienne et l’opération Déluge d’Al-Aqsa.

A Lyon, dès le matin a eu lieu une action de blocage du chantier de la Part-Dieu à l’appel de la CGT construction, donnant le ton pour la journée.

Dans l’après-midi ce sont 12 000 personnes qui ont défilé. Un cortège pro-Palestinien à l’appel de la Fosse aux Lyons a d’ailleurs fortement mobilisé, scandant bruyamment son soutien à la lutte des masses opprimées en Palestine malgré les interdictions.

A Grenoble, l’intersyndicale a revendiqué 2000 personnes foulant le pavé contre l’austérité et la vie chère.

Alors que l’inflation écrase les classes populaires, les révolutionnaires ont arboré des mots d’ordre appelant à la révolte. Source : Nouvelle Epoque

Plus de 4000 manifestants ont répondu à l’appel de l’intersyndicale de Saint-Etienne. Un cortège combatif a notamment porté haut ses revendications contre le maire mafieux de la ville, Perdriau, quelques jours après de nouvelles révélations dans les affaires sordides de prostitution de mineurs, et de chantage à la sextape contre d’anciens adjoints et membres de l’opposition.

Les révolutionnaires ont ici aussi porté haut leur soutien à la glorieuse résistance palestinienne.

Articles sur le même thème

Articles récents