mercredi 24 juillet 2024

Vive le 5 Juillet 1962 !

5 Juillet 1962, l’Algérie célèbre son indépendance au terme d’une longue lutte de Libération Nationale contre le colonialisme français. Le peuple, seul héros, s’est battu contre un ennemi mieux armé avec des machines de guerres et de l’équipement de pointe, alors qu’il ne possédait pas grand chose. Cette libération a été obtenue parce que dans le coeur du peuple algérien la colonisation était devenue insupportable, le vol des richesses de la nation par le pillage des monopoles impérialistes français a provoqué la misère et empêché le développement du pays. Les terres ont été volées, le pétrole a été volé, le fruit du travail a été volé, le peuple a été réprimé et son sang a été versé au long des décennies d’occupation et de Résistance. Des millions de martyrs ont pavé la voie pour la Libération.

La guerre de Libération menée par le peuple et ses héroïques combattants, son avant garde organisée dans le FLN, ont remporté une victoire d’une immense portée. Elle a montré aux yeux du monde qu’aussi impitoyable soit l’impérialisme avec ses armées modernes et son arsenal nucléaire, avec ses réseaux de surveillance et de contrôle des médias, il peut être vaincu et abattu sur le sol où il plante ses crocs parasites. Cette libération prouve aux yeux du monde que les peuples et nations opprimées ont la capacité de balayer l’impérialisme ! Ce qui s’est produit dans une série de pays où la Révolution d’Octobre a eu l’effet d’un coup de tonnerre, annonçant que les masses partout dans le monde en finiraient tôt ou tard avec la colonisation et avec l’impérialisme. La décolonisation pacifique a permis de garder une série de pays sous domination impérialiste, cette chaîne d’asservissement ne s’est réellement brisée que là où les masses ont pris les armes et lutté avec bravoure. Ce chemin est celui du peuple palestinien qui lutte depuis 75 ans contre la colonisation et dont la Résistance s’est unie et redouble d’ardeur pour contrecarrer les plans sionistes.

Ici en France les descendants d’algériens ont lutté dans les usines, dans la SNCF et ailleurs, pour leurs droits, pour leurs salaires, pour leur dignité, comme une seule classe, un seul prolétariat. La grande bourgeoisie française n’a eu de cesse de diviser le prolétariat et de briser la classe en deux, en créant des distinctions ethniques pour détourner l’attention sur les souffrances qu’il inflige aux masses et pour qu’on ne se pose pas la question du Pouvoir. Car sous la dictature bourgeoise les masses sont privées de tout Pouvoir, c’est la seule question à poser aujourd’hui, et la question du Pouvoir est une question de classe: qui doit diriger le pays? La bourgeoisie, ou le prolétariat ? Exploiteurs ou exploités, il n’y a pas d’autres camps aujourd’hui que ces deux là.

Pour faire payer l’audace de la nation algérienne d’avoir obtenu la victoire et l’indépendance, les réactionnaires crachent leur venin sur les algériens et leurs descendants français qui subissent depuis des décennies un déchainement raciste aujourd’hui banalisé par les médias dominants. Mais si l’ennemi nous attaque c’est bon signe, c’est qu’il nous craint, il n’y a rien de pire que d’être inoffensif aux yeux des ennemis du peuple. La haine que la bourgeoisie entretient contre les pauvres, contre les quartiers populaires, contre les arabes et les noirs, c’est une haine mortelle car historiquement la bourgeoisie est condamnée, et c’est nous le prolétariat de France qui allons prononcer la sentance. Voilà pourquoi il y a un déchainement raciste, le fond de l’affaire c’est que la bourgeoisie nous craint, lorsque le prolétariat s’organise et se reconstitue comme classe il génère ses héroïques combattants de la libération. C’est ce qui hante les nuits des impérialistes et alimente ses rêves de sang et de répression. Les masses françaises et algériennes partagent l’esprit de rébellion et d’insoumission, aux yeux de la Révolution nous sommes des peuples frères, ça fait partie de notre histoire.

Nous saluons l’héroïque peuple algérien, dont la lutte pour la Libération a semé des graines de révolte dans les coeurs de ses enfants. La Révolution a été réprimée par la contre-révolution et la grande bourgeoisie française a de nouveau planté ses crocs parasitaires sur l’Algérie, appauvrissant le pays. Les compradores, laquais des impérialistes, se sont appuyé sur les franges les plus réactionnaires et barbares, envoyant l’armée massacrer les masses pour qu’elles ne reproduisent pas les événements du 5 Juillet. L’Algérie a de nouveau été soumise à l’ingérance malgré des discours grandiloquants en apparence contre la France, dans les couloirs de l’Etat il y a de la corruption à tous les niveaux et la soumission à la grande bourgeoisie monopoliste. Vérité impossible à dissimuler aujourd’hui, où le vent de la révolte se lève et annonce la tempête révolutionnaire qui va s’abattre sur le Vieux Monde.

Gloire aux libérateurs de l’Algérie, ils sont devenus immortels et leur volonté est toujours intacte dans les masses algériennes !

Vive le 5 juillet jour de Triomphe pour les pays opprimés !

Articles sur le même thème

Articles récents