samedi 3 décembre 2022
HomeLutte des classesLyon : la préfecture ciblée par une action pour la libération de Georges...

Lyon : la préfecture ciblée par une action pour la libération de Georges Abdallah

En cette veille de la journée internationale d’action pour la libération de Georges Abdallah, prisonnier communiste palestinien, enfermé en France depuis plus de 38 ans, nous avons reçu des photographies d’une action menée contre la préfecture de Lyon.

Selon les informations qui nous sont parvenues, c’est ce jeudi 31 octobre tôt dans la matinée que plusieurs activistes se sont rendus à la préfecture de Lyon, pour y apposer une grande affiche. Portant le slogan « Libérons Georges Abdallah !», accompagné du sigle du marteau et de la faucille, cette affiche visait à “accentuer la pression sur les autorités françaises pour la libération du plus vieux prisonnier politique de France“. Par cette action, les activistes ont “souhaité montrer que la lutte anti-impérialiste doit être menée avec détermination et combativité, comme l’a fait Georges Abdallah tout au long de sa vie, ce pourquoi il est encore aujourd’hui en prison“. En effet, c’est pour sa participation à la lutte de libération du peuple palestinien que le militant révolutionnaire libanais a été arrêté et jeté en prison en 1984 après un procès truqué.

Cette action vise à intensifier le rapport de force avec l’État français, afin qu’enfin soit signé l’ordre d’expulsion de Georges Abdallah vers le Liban (son pays d’origine), condition nécessaire à sa libération. Ainsi, comme Georges Abdallah le dit «il ne suffit pas que l’État du Liban “exige” ou plutôt “demande” [sa] libération, il faut encore que le rapport de force réellement existant puisse faire comprendre aux représentants de l’impérialisme français que [son] incarcération commence à peser plus lourd que les possibles menaces inhérentes à [sa] libération. C’est seulement dans ce cas que l’ordre de [son] expulsion vers le Liban ne trouvera plus alors d’opposition ».

En cette veille de journée internationale, initiée par la Campagne Unitaire pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, la rédaction de Nouvelle Epoque s’associe à nouveau à cet appel et invite les forces progressistes, révolutionnaires et démocratiques à faire de même !

Articles sur le même thème

Articles récents