samedi 20 avril 2024
AccueilNationalLyon : Les révolutionnaires poursuivent leur travail dans la lignée de 2023

Lyon : Les révolutionnaires poursuivent leur travail dans la lignée de 2023

A Lyon, comme partout en France, l’année 2023 a été de braise.
La lutte des classes a en effet atteint à plusieurs reprises un très haut niveau, que ce soit lors de la Bataille des Retraites au cours de laquelle la classe ouvrière organisée a lutté avec acharnement et combativité, des Grands Soulèvements de Juin au cours desquelles la jeunesse prolétaire la plus isolée a porté haut la question du Pouvoir en attaquant directement l’État bourgeois, secondairement à Sainte-Soline avec la confrontation intense aux forces répressives de l’État autour de la question écologique et productiviste, ou encore avec le soutien à la Résistance Nationale Palestinienne à la suite de l’historique offensive du 7 octobre.

Nous l’avons dit à plusieurs reprises : plus rien ne sera jamais comme avant, et c’est véritablement une «Nouvelle Epoque» qui s’ouvre, l’époque des révolutions prolétariennes.
Pour cela il est du devoir des révolutionnaires d’entretenir une agitation politique, de dénoncer les impérialistes dès que possible, et de participer à toutes les luttes des masses, car ce sont les masses qui font l’Histoire.

A Lyon, les activistes de la Ligue de la Jeunesse Révolutionnaire (LJR) ont ainsi continué de se saisir de leurs tâches, se plongeant au sein des masses prolétaires et de la jeunesse.
Ainsi, des activistes de la LJR ont pu se rendre aux côtés des agriculteurs sur le blocage de Saint-Quentin-Fallavier.
C’est évident qu’il est capital pour les révolutionnaires d’être présents là où les masses luttent, et ce même si ils ne sont pas à l’origine des mobilisations comme dans cette situation.
Il est aussi évident que toutes les revendications portées ne peuvent pas être partagées à 100% par les révolutionnaires, mais un mouvement ne peut être changé depuis l’extérieur !
De plus, ce mouvement est néanmoins principalement juste et nous partageons les revendications des masses paysannes : pouvoir vivre de son travail, exproprier les monopoles, mettre fin au business de l’industrie agro-alimentaire.

Les activistes de la LJR ont aussi effectué de nombreuses actions d’agitation et de propagande, autour de la lutte des paysans en complément du soutien au mouvement, mais pas uniquement.

Nous avons en effet pu observer dans les rues de la capitale des Gaulle de nombreux messages en hommage à Pierre Overney ou encore au Groupe Manouchian.
Nouvelle Epoque a adressé plusieurs articles à ces figures majeures du prolétariat qui ont donné leur vie pour la révolution et pour la cause du peuple ! (https://www.nouvelleepoque.fr/pierre-overney-heros-de-la-classe-ouvriere-50-ans-plus-tard-nous-hissons-toujours-le-drapeau-rouge/ ; https://www.nouvelleepoque.fr/missak-manouchian-au-panthon-vraiment/)
En réalisant le dernier sacrifice, ces héros du prolétariat ont porté très haut le drapeau rouge de l’immortelle Commune de Paris, marquant de leur sang une page glorieuse de la lutte contre le révisionnisme.
Par ailleurs, de nombreuses actions de propagande en faveur de la Résistance Nationale Palestinienne ont été réalisées. En effet, après presque 150 jours de guerre, la Résistance continue d’infliger un camouflet terrible aux impérialistes yankees et à son laquais, l’État criminel sioniste, montrant toujours plus dans la pratique la fragilité réelle des impérialistes, tiraillés entre tous les fronts qui menacent de s’ouvrir en cette période de pourrissement de l’impérialisme. La Résistance Nationale Palestinienne nous démontre par son héroïque lutte qu’il faut oser lutter pour vaincre !

La LJR a aussi notamment participé au rassemblement organisé devant le consulat d’Allemagne début janvier aux côtés de militants pro-palestiniens, suite à l’attaque de la manifestation LLL (Lénine-Liebknecht-Luxembourg) par la police allemande en raison du soutien affiché à la Résistance armée palestinienne.

Vidéo de l’action publiée sur le compte Instagram de la Fosse aux Lyons. Source : Fosse aux Lyons

Nouvelle Epoque tient par ailleurs à saluer et à apporter son soutien aux militants pro-palestiniens victimes d’une répression hallucinante suite à une action de propagande consistant en le fait de peindre des escaliers urbains aux couleurs du drapeau de la Palestine. Au total plus d’une centaine d’heures de garde-à-vue, plusieurs perquisitions, nous voyons bien une fois de plus de quel côté se rangent les intérêts de la bourgeoisie française !

Articles sur le même thème

Articles récents