lundi 20 mai 2024
AccueilRéactionnarisation Lyon : Rassemblement en soutien à la Palestine et aux interpellés...

[Vidéo] Lyon : Rassemblement en soutien à la Palestine et aux interpellés du 1er mai en Turquie

Le 1er mai est une journée internationale de lutte des travailleurs et des travailleuses pour leurs droits depuis 1889. Décrétée par la IIe Internationale communiste, ce jour est depuis à travers le monde l’occasion de grèves, manifestations, rassemblements, et autres actions de revendication et de lutte.

Alors que depuis plus de 6 mois le peuple Palestinien et sa Résistance Nationale affrontent les troupes sionistes et portent de sévères coups à l’État d’Israël, de nombreuses actions de solidarité avec le peuple Palestinien ont eu lieu pour le 1er mai.

Dans plusieurs dizaines de pays, dont la Turquie, des mots d’ordre anti-impérialistes portant haut le principe de l’internationalisme prolétarien ont été arboré le 1er notamment en soutien à la Palestine.

En Turquie justement, le gouvernement fasciste de Erdogan a tenté d’interdire ces mots d’ordre : révélant son vrai visage, les troupes de l’État fasciste ont barricadé de l’extérieur la place Taqsim, place historique du mouvement ouvrier turc. Pour y accéder, les manifestants devaient accepter de laisser hors de la place les mots d’ordre en soutien à la Résistance Nationale Palestinienne ainsi que les drapeaux de Partizan portant l’effigie de Ibrahim Kaypakayya, fondateur du Parti Communiste de Turquie, le TKP/ML, qui mène actuellement une glorieuse guerre populaire.

Face à cet ultimatum inacceptable, les manifestants et les révolutionnaires ont refusé tout compromis avec les forces réactionnaires et ont assumé et porté encore plus haut le drapeau du prolétariat.

En représailles, une trentaine de révolutionnaires ont été arrêtés, emprisonnés, torturés, et plusieurs d’entre eux sont actuellement toujours retenu dans les geôles de la police turque.

En réponse à cette attaque ignoble, ainsi que pour rejeter l’accentuation du génocide en cours en Palestine depuis le début de l’attaque de Rafah, un appel à se rassembler mardi 7 mai sur la place de l’hôtel de ville a été émis, par un Comité de Soutien aux arrêtés du 1er Mai en Turquie, appel rejoint par la Ligue de la Jeunesse Révolutionnaire qui a appelé à rejoindre l’initiative et à également s’y rendre pour protester face à l’invasion de Rafah.

Plus de 150 personnes ont répondu à l’appel, bravant la pluie pour scander des slogans combatifs et porter eux aussi les mots d’ordre des révolutionnaires turcs, en soutien à la lutte du peuple palestinien et à la lutte de tous les peuples opprimés.

Une porte-parole de la diaspora turque a pris la parole pour expliquer le contexte dans lequel intervenait ce 1er mai. Son intervention, fortement applaudie, a exposé les liens entre les luttes du prolétariat turc, palestinien ou encore français : le prolétariat est une classe unique qui partage les même intérêts à travers le monde. La libération du prolétariat palestinien doit être soutenue, défendue, par le prolétariat de Turquie, par le prolétariat de France, comme part de la Révolution Prolétarienne Mondiale.

Source : Nouvelle Epoque

Suite à ça, une activiste de la LJR a réalisé une intervention, démontrant la force de l’internationalisme prolétarien, et a mis en avant en avant la nécessité de s’organiser au niveau international pour lutter contre l’impérialisme.
Nous partageons ci-dessous sa prise de parole que nous avons reçue à la demande de la LJR :

Bonsoir à tous et toutes ,

Je vais prendre la parole au nom de la Ligue de la Jeunesse Révolutionnaire.

Nous sommes rassemblés ce soir pour plusieurs choses mais en réalité pour une seule et même chose. Camarades et amis, la raison de notre présence ce soir est simple : nous sommes la pour dénoncer et nous battre contre l’impérialisme !

Ce même impérialisme qui, sous des manifestations différentes, opprime et exploite la majeure partie des peuple du monde au profit d’une poignée de monopoles, dont la Palestine.

Camarade et amis, l’année dernière nous luttions contre l’infâme réforme des retraites. La bataille de Sainte-Soline a également eu lieu.
Ensuite nous avons été aux côtés de la belle jeunesse prolétarienne de France lorsqu’elle s’est soulevée, avec raison, dans les quartiers prolétaires lors des Grands Soulèvements de Juin.
Nous avons ensuite été dès le 07 octobre épaule contre épaule avec le peuple Palestinien et son héroïque Résistance Nationale.
Les paysans en France, se sont également levés face au capitalisme et au business de l’industrie agroalimentaire, et encore une fois nous tous, étions la. Ce 1er mai, nous étions une fois encore tous rassemblés pour une seule volonté, l’émancipation des travailleurs et des travailleuses, de l’humanité face à la bête noire qu’est l’impérialisme, et nous étions là lorsque les chiens de garde du système ont attaqué le cortège syndical.

Alors camarades et amis, maintenant que nos camarades de Turquie sont emprisonnés, torturés, accusés de terrorisme, il est normal d’être ici rassemblés. Tout comme nous avons rejeté ce jugement de la bourgeoisie lorsqu’il fut appliqué aux vaillants combattants de toutes les factions de la Résistance Palestinienne, aujourd’hui encore, nous rejetons ce jugement et affirmons haut et fort que la lutte des camarades de Turquie était justifié, et que nous sommes à leur côté car ils sont du bon côté de l’histoire, celui des peuples !

L’accusation de terrorisme ne nous effraie pas, elle n’est qu’un moyen lâche de tenter de faire taire la contestation. Camarades, alors que nous célébrerons très prochainement le jour de la victoire, où l’URSS a libéré l’Europe du fascisme nazi alors même que le PCF, à l’époque encore réellement communiste a donné la vie de plus de 70 000 de ses meilleurs fils et fille pour libérer la France et lutter face aux nazis, la bourgeoisie pense que nous accepterons sans broncher que des révolutionnaires se fassent traiter de terroristes !

Gaz et matraques dans les manifestations, interdictions de manifester, propagande continue contre le mouvement de défense de la Palestine, agressions des étudiants des universités partout dans le monde lors des occupations de facultés en soutien à la Palestine, convocations arbitraires par la police anti-terroriste, perquisitions etc etc, il est urgent de défendre nos libertés démocratiques et de lutter contre la politique bourgeoise de notre État !

Nos camarades en Turquie avaient le droit de manifester, de même que le peuple palestinien a raison de se soulever contre le génocide et pour sa libération ! On ne relâchera jamais notre soutien à la Palestine et à tous les peuples opprimés du monde !

Alors que l’état génocidaire à commencer son opération contre Rafah, nous affirmons une fois de plus comme l’a dit Georges Abdallah : « Gaza ne portera jamais le Drapeau Blanc de la capitulation ». Et nous avons juré, camarades, de ne jamais baisser le drapeau du soutien à la Résistance du peuple palestinien, dont fait partie la lutte armée !

Camarades, ce moment nous oblige à nous questionner, à penser le futur. Ne devrions-nous pas, à l’image de la Palestine, unir nos forces dans un large et profond mouvement anti-impérialiste, pour lutter non pas contre les manifestations, mais contre la source du chaos dans le monde ?
Il est urgent de se poser cette question, car notre honneur et notre devoir l’exigent.

Pour terminer camarades, nous souhaitons énoncer une fois de plus que nous saluons les peuples du monde, depuis les manifestants de Turquie qui ont eu raison de se révolter au glorieux peuple palestinien, ainsi qu’à tous les peuples opprimés. L’histoire, les justes, les peuples et les révolutionnaires de France et du monde sont à leurs côtés et ne nous lâcherons rien avant d’abattre l’impérialisme !

Camarades, nous exigeons la libération immédiate et sans conditions des manifestants arrêtés le 1er Mai en Turquie !

Faisons résonner du cœur de nos entrailles, du fond de notre cœur, ce cri historique, qui est une boussole pour tous les peuples du monde ! Alors même que ce grand peuple connaît un génocide il reste debout, et lutte et nous devons apprendre d’eux. Alors, camarades et amis, au cœur de notre ville affirmons haut et fort comme une certitude historique que la Paletsine vivra et que la Palestine vaincra !

PALESTINE VIVRA ! PALESTINE VAINCRA !

Source : Nouvelle Epoque

Une membre du collectif 69 de soutien au peuple palestinien s’est aussi exprimée au nom du collectif, appelant à poursuivre la mobilisation, et donnant rendez-vous samedi 11 pour un nouveau rassemblement.

Le rassemblement s’est ensuite terminé sous une pluie battante après s’être déroulé sans encombre, malgré les tentatives d’intimidation par plusieurs policiers.

De France en Turquie, la réaction et la répression ne pourront éteindre le soutien à la lutte anti-impérialiste et la lutte du prolétariat pour ses droits !

Articles sur le même thème

Articles récents